Si on connait très bien nos cousines « abeilles à miel », nous, les abeilles solitaires, sommes plus discrètes, mais néanmoins d’une diversité très importante. On renomme souvent mon genre, celui des Osmies, « abeilles maçonnes », car nous obstruons parfois les orifices sous vos fenêtres. Les femelles y pondent les œufs qui formeront la future génération volante un an plus tard.

Nous sommes parmi les premières abeilles à fréquenter votre jardin au printemps et donc essentielles pour la pollinisation. Nous appartenons à plusieurs espèces et nous succédons au cours de la saison.

Seule l’une d’entre nous, l’Osmie Cornue, est notée à la Chapelle-Heulin.
Ouvrez l’œil et n’hésitez pas à transmettre vos photos d’abeilles pour faire avancer les connaissances sur l’ABC : biodiversite@mairie-lachapelleheulin.fr.